Pourquoi externaliser ?

 

De plus en plus d’entreprises, petites ou grandes, on recours à l’externalisation pour les activités qui ne concernent pas leur coeur de métier.

Les 3 principaux avantages de cette pratique sont:

  1. se concentrer sur son activité principale et son savoir faire et donc être plus efficace pour ses clients
  2. Confier les activités “supports” à des professionnels dont c’est le coeur de métier
  3. Gagner en productivité et augmenter sa marge grâce aux 2 premiers points

De nombreuses fonctions s’externalisent facilement de nos jours.

Les  fonctions supports : Maketing et communication, comptabilité et gestion, commerciale et vente…

Et aussi les tâches à moins fortes valeurs ajoutées: Nettoyage, livraison, etc…

Pour les petites entreprises, un intérêt presque vital entre en compte : ne pas être obligé d’augmenter la masse salariale pour des activités chronophages et sans liens directs avec la génération de marge.

Chez INTEGRAL BUSINESS SERVICES, nous proposons à nos clients un certains nombres de services externalisés, par exemples:

  • Toute la partie moyens généraux, notamment pour nos clients en bureaux permanents: Accueil, ménage, maintenance, service courrier entrant et sortant, etc…
  • Notre service de permanence téléphonique, qui est une externalisation de la fonction “standardiste”.
  • Notre service de secrétariat et assistance commerciale, où nos clients peuvent nous confier la réalisation de factures et devis, la mise en page de divers documents, le dépôt en banque de remise de chèque, l’impression, la mise sous plis et l’envoi de divers courriers, etc…

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos services d’externalisation, vous pouvez nous contacter par téléphone  ou par mail, et je vous invite également à consulter la page ci-dessous:

Pour notre service de secrétariat et assistance commerciale, c’est par ici: https://www.ibs-solutions.fr/assistance-commerciale/

Pour résumer, si vous êtes débordés ou si vous voulez booster votre développement, alors externalisez !

À bientôt sur le Blog d’IBS.

Denis THELLIER